Accueil

Reprise des entrainement le Jeudi 15 Septembre à 18h30 au Dojo à Avoine " Venez nombreux "

logo-1.png

Saisons 2016/2017

Reprise des entrainements : le jeudi 15 septembre de 18H30 à 21H et Le lundi 19 sept de 19H45 à 21H15 au Dojo .
Vous êtes le 15166ème visiteur

Origine du SANDA et du CHOY LEE FUT

 SANDA

Développé pour l'armée, adapté à la société, le Sanda (ou Sanshou) est une discipline relativement jeune au milieu des arts martiaux traditionnels chinois. Il ne s'agit pas d'un style à part entière mais d'une pratique d'entraînement vouée à la recherche de l'efficacité.

Lexique

 

Sanshou (散手pinyin: sǎnshǒu) : il s'agit du nom anciennement donné au Sanda. Aujourd'hui, on peut l'assimiler à une variante de Sanda où les projections et saisies ne sont pas autorisées

Sanda (散打pinyin: sǎndǎ, ce qui signifie combat libre)

Introduction

 

Aujourd'hui, quand on fait référence au Sanda, on parle avant tout d'un sport : une boxe pieds-poings très complète qui associe les frappes pieds et poings aux techniques de saisies et projections.

Inspiré des techniques traditionnelles, et mis en place pour l'usage militaire à l'origine, le Sanda est actuellement l'une des deux grandes formes de compétition sportive en wushu (arts martiaux chinois) avec les Taolus (formes codifiées).

On peut considérer cette boxe comme un système très complet techniquement -chaque art martial chinois ayant sa variante de Sanda- et une méthode d'entraînement efficace. En effet, la pratique du Sanda (libre ou compétition) est l'un des meilleurs moyens à la disposition des pratiquants pour confronter leurs techniques à l'épreuve de la vérité.

 

choy lee fut , l'art martial

Le CHOY LEE  FUT est un style du sud qui fut créé au 19e siècle par Chan Heung (Din Ying, 1806-1875) à King Mui, un village de la région de Ngai Sai, dans le district de Sun Wui (province de Guangdong). Réputé comme un style idéal pour former rapidement de très bons combattants , son étude repose essentiellement sur les formes ( taos ) . Il y a plus de 110 formes , souvent très longues ( entre 350 à 500 mouvements ) ,chacune de ces formes développant un aspect particulier . Il existe par exemple des formes de travail au sac codifiées , une pour former la surface extérieures des poings , une pour former les tranchants , une pour les techniques de pieds, etc..

Le principe du travail repose sur l'énergie cinétique , c'est la vitesse au moment de l'impact qui créé la puissance . La taille et les épaules sont la clé de ce travail , des formes de base spécifiques sont destinées à l'assouplissement de ces deux articulations D'autres formes travaillées avec des poids développent la vitesse des bras . Le mouvement est continu et s'accélère progressivement , les taos comme Tuet Jin Kun , par exemple démarrent sur un rythme dans la 1ér partie et accélèrent sur la 2ém . Cela créé un mouvement " tourbillon " difficile à suivre avec le regard.

Date de dernière mise à jour : 14/09/2016

images-1-2.jpg

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

                                    2213432-0.jpg